jeudi 12 mars 2015

Les Alphas

Pour ceux qui ne connaissent pas encore (s'il y en a!), je vous présente les Alphas:

Ce sont de petits personnages bien sympathiques en forme de lettres, qui permettent de rentrer dans la lecture de façon ludique.

Moi je les utilise pour 2 grands types d'élèves:
- les élèves qui sont vraiment très peu matures, mais qui ont les capacités de commencer à appréhender les lettres et les sons (mais pour qui les lettres sans artifice sont trop rébarbatives et pas assez ludiques), ou pour ceux qui n'arrivent pas du tout à mémoriser les lettres.
 - les élèves ayant un très lourd handicap, qui les empêche de parler (élèves IMC non verbaux par exemple) ou qui parlent mal.


Dans tous les cas, je n'utilise pas tous les outils de la méthode (qui coûtent un bras!), mais seulement:
- le DVD du dessin animé et l'album
- les figurines (indispensables)
Tout ça est dans le coffret des Alphas.
- le guide pédagogique, indispensable pour les débutants, je trouve, car on peut faire tout et n'importe quoi avec les Alphas (j'ai parfois vu des utilisations qui n'étaient pas du tout dans l'esprit de la méthode. Par exemple, une règle très importante à mon sens: ne jamais appeler les Alphas par le nom de leur lettre!!!! Le serpent est un serpent, surtout pas un S!!! Sinon on perd de la magie de la méthode, et puis on induit des confusions son/nom de la lettre. )
- le fichier photocopiable
Ils sont disponibles ici.

Bon, vous allez me dire, ça coûte déjà cher tout ça, oui, je suis d'accord, mais ça vaut le coup!


Alors, voici comment je les utilise:
1) Je commence par leur montrer le dessin animé (en plusieurs épisodes si troubles de l'attention).

2) Puis, on joue avec les figurines voyelles (a, é, i, o, u, y: je n’aborde le e que beaucoup plus tard):
- jeux libres d'abord
- jeux de devinettes: je mets les voyelles sur la table, et l’enfant doit trouver le personnage qui tient sa canne à l'envers (Monsieur a), celle qui fait du cheval (Melle u, etc.)
- fiche 6 du fichier photocopiable correspondante
- Devinettes par les chants des Alphas : je rigole "Ah ah ah!" avec la bouche grande ouverte, et l’enfant doit trouver monsieur a, je dis "huuuuue!" et il doit trouver melle u, je dis "éééééééé" (avec une tête très sérieuse), et il doit trouver Mme é, etc. Attention: ne jamais leur demander de "chanter" eux même le son des Alphas, c'est l'enseignant qui "chante" et eux, ils doivent prendre l'Alpha correspondant.
Ces jeux peuvent durer sur de très nombreuses séances, hein...

3) On relis le conte (sur l'album cette fois-ci), et régulièrement ensuite.

4) On passe aux mêmes jeux avec les consonnes longues: f, ch, j, l, m, n, r, s, v, z (jeux libres, devinettes, sons). Pour les sons, je fais les gestes Borel-Maisonny en même temps que je dis le son (par exemple: le monstre à 3 pattes pour le "mmmm", je montre la langue de la limace qui fait "lllll"...)
Et on fait la fiche 7 du fichier photocopiable.

5) Quand c'est bon, on passe à un peu de combinatoire en jouant à faire tomber la fusée sur les personnages voyelles.

6) Puis on fait jouer les Alphas à "trap- trap"  avec 3 consonnes longues et les voyelles a é i o u (en changeant les consonnes à chaque fois): je dis par exemple "mmmmaaa", et l'enfant doit prendre (ou montrer) le monstre et le mettre à côté de monsieur a.



7) Ensuite on passer aux consonnes courtes (b, c, d, g, p, t), que j'introduis aussi avec les gestes Borel-Maisonny (le cornichon on le mange, le perroquet parle en postillonnant vers le sol, le gulu avale tout, même les tables, les chaises etc., .....); Idem, on joue avec et on les combine.

8) Puis je passe aux fiches "loto" du fichier photocopiable (fiches 19 à 29), avec des Alphas mobiles à coller sur les cases pour "écrire" les mots en Alphas. Je guide beaucoup au début, en prononçant très distinctement chaque son et en faisant les gestes Borel-Maisonny pour les consonnes. C'est magique: l’enfant commence à écrire des mots!!!

9) On déshabille les Alphas! Moment très apprécié des élèves!  Je leur raconte l'histoire "A la poursuite des Alphas", du livre "La transformation des Alphas"
Et on associe chaque Alpha connu à sa lettre! (je continue à chaque fois à dire le son et faire le geste Borel-Maisonny). Voici les cartes à découper et plastifier avec les lettres minuscules:

Je demande à l'élève de mettre chaque Alpha sur la bonne carte.


11) J'introduis les Alphas pas encore connus: la quille et le kangourou (q et k), qui se prennent pour le cornichon; le x, la hutte (qui ne parle pas: vous avez déjà vu une maison parler??!) , le w et le e: c'est madame é quand elle ne sait pas (j'ai inventé un geste différent de Borel-Maisonny: on hausse les épaules en disant "eeeeee")

10) On passe aux fiches de loto du fichier mais plus avec des étiquettes Alphas mais avec des lettres (les Alphas tous nus!): fiches 39 à 53


11) Pour un élève qui en est à ce stade (au bout de 2 ans 1/2 d'Alphas!!!) , j'ai bricolé un clavier spécial avec les lettres script (car le problème, c'est qu'il ne connaît aucune lettre bâton, impossible de les lui faire apprendre, d'où l'intérêt des Alphas, qui lui ont permis de retenir toutes les lettres en script, enfin plutôt leur son) en collant des lettres scriptes sur un clavier classique. Sinon, si on a des sous on peut commander ce clavier. Et là, c'est magique: il a réussi à écrire "vélo" sans aide du tout!!! J'étais toute retournée!



Si l'élève n' a pas la possibilité d'utiliser un clavier de par son handicap, on peut utiliser un clavier virtuel, à utiliser avec une souris adaptée ou un contacteur. Moi j'aime bien Civikey













Aucun commentaire:

Publier un commentaire